Minceur par Lipocavitaion

Marre de la cellulite ? C’est ce que pensent bon nombre d’hommes et de femmes à notre époque. Sachez qu’il existe plusieurs manières de s’en débarrasser.

Lipocavitation : de quoi s’agit-il ?

La lipocavitation est une de ces techniques. Comment fonctionne-t-elle exactement ? On vous en dit plus dans la suite de notre article.

Appelée aussi cavitation, la lipocavitation est une technique visant à éliminer la cellulite et de diminuer des volumes de graisses localisées :

  • Cette méthode est basée sur l’utilisation d’ultrasons, sur une zone restreinte.
  • L’émission des ondes génère des bulles d’air qui pénètrent dans les cellules graisseuses.
  • Les bulles d’air implosent et font se rompre les parois des cellules graisseuses.
  • Résultat, la graisse est libérée dans le tissu environnant.

À noter : il est possible d’avoir recours à un drainage lymphatique après une séance de lipocavitation. Celui-ci aide à relacer la circulation de la lymphe, ce liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques, draine les toxines et autres débris cellulaires, et favorise ainsi l’élimination des graisses.

Quels sont les avantages de la lipocavitation ?

La lipocavitation est une technique indolore et non invasive, qui permet une fonte progressive des amas graisseux.

Contrairement à la liposuccion, qui désigne une aspiration chirurgicale (par petites incisions) de la graisse sous-cutanée superficielle ou profonde, la graisse n’est pas directement retirée du corps avec la lipocavitation :

  • Elle est libérée des cellules graisseuses, mais doit être éliminée par le foie ou brûlée par le muscle (elle est dans ce cas utilisée comme source d’énergie par l’activité musculaire).
  • Ainsi pour éviter que la graisse non éliminée ne s’accumule ailleurs, de petites zones sont traitées à chaque fois.
  • Il est possible de perdre 20 à 25 grammes de graisses par séance de 35 minutes (si le muscle les élimine bien dans la foulée).

Massage Bien-Etre

Durant le massage, le cerveau est monopolisé par les sensations physiques. Ce qui autorise le lâcher-prise. Un état comparable à l’hypnose ou à la méditation.

La séance de massage constitue une séance de lâcher-prise durant laquelle le recevant va mettre entre parenthèses ses soucis, ses urgences, son stress. Un repos qui par certains aspects s’avère plus puissant que le sommeil, car sans risque que le cerveau ne se mette à gamberger tout seul, voire à cauchemarder. Un repos du corps qui appelle, dans son sillage, celui de l’esprit. Un esprit entièrement monopolisé par les sensations reçues par le corps.

La perception du recevant est la suivante : je m’occupe de moi ; je suis en sécurité dans un cocon ; je suis en repos et relâchement total ; j’écoute les sensations que reçoit mon corps, sans pour autant avoir à en faire l’effort ; je peux oublier tout ce qui est autre que la sensation qui m’est offerte ; mon cerveau est monopolisé par les sollicitations de mon épiderme ; je peux ne plus penser sans pour cela me sentir vide.

Cependant, attention, le lâcher-prise n’est pas donné à tout le monde. Ou du moins, pas lors des premiers massages. Le lâcher-priser peut être une découverte progressive, une acceptation, qui nécessitera plusieurs massages pour s’installer.